Le Projet Délégués

Ils sont une quinzaine, entre 12 et 19 ans, élus directement par leur classe au début de l’année scolaire. Encadrés par quelques professeurs, les délégués de l’IPES de Tubize ne comptent pas leurs heures pour mener à bien de très nombreux projets.

Grâce à Camille, Logan, Esteban, Loris, Rodica, Ludovic, Marie, Antoine (sans oublier les autres), les mille élèves de l’école ont pu déguster des crêpes ou s’offrir des roses à la Saint Valentin. Ils peuvent aussi manger dehors au soleil sur des tables de pique-nique flambant neuves, s’admirer dans les miroirs tant attendus des toilettes tout en étant sensibilisés au respect des lieux de vie, garder  des souvenirs grâce aux photos de classe. Grâce à eux, les horloges des classes sont toujours à l’heure, les rhétos peuvent fêter leur diplôme lors d’un somptueux bal de fin d’année et les talents de l’école peuvent s’exprimer lors d’un « IPES good talents » pendant la soirée Portes Ouvertes (cette année le vendredi 29 avril dès 17h).

Pour la troisième année consécutive, lors de cette même soirée,  nos délégués ultra-motivés organisent une course-relais entre 20 heures et 21 heures au profit d’une association. L’année dernière, 52 équipes (soit 208 coureurs), ont parcouru l’école: ils ont récolté 3897€ pour l’association « Les Enfants de la Lune » !

Il s’agit d’une action citoyenne mais aussi d’une grande fête : élèves, professeurs et même direction, déguisés de façon parfois délirante, courent côte à côte en musique pendant une heure. Cette année, les fonds récoltés seront reversés au « Relais pour la Vie », qui finance la recherche contre le cancer et aide les familles concernées par cette maladie.

Un moment chaleureux et rare…

Pour tous ceux qui déplorent le manque d’engagement citoyen de la jeune génération, voilà décidément des « adultes en devenir » prêts à leur prouver le contraire !

Course relais 2016

Ipes Journée portes ouvertes 2016 Course Relais Projet délégués 2016 YouTube play

 

Les commentaires sont clos.

  • « Les maîtres d’école sont des jardiniers en intelligence humaine »

    — Victor Hugo